"If you wanna were blue, send a postal card to your parents first!"

l
27/05/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :

Hey Hey Hey !

Nous vous avions laissé au beau milieu de notre dernière nuit à Cairns. Au réveil,  nous nous sommes fait réveiller par un monsieur du Council qui nous a informé que nous n’avions pas le droit de dormir là. Cependant, il ne nous mettait pas une amende, mais nous donnait seulement une note préventive disant que notre plaque était enregistrée et que si nous nous faisions reréveiller pour avoir dormi dans un endroit interdit, nous écoperions de l’amende susdite étant d’un montant de 3750 dollars (ils rigolent pas avec le sommeil en Australie….) Ca vous rappelle rien ? En effet, exactement le même Monsieur du même Council de la même ville de Cairns nous a réveillé à la même heure, dans la même tenue, mais surtout dans le même van qui est légèrement différenciable et mémorable, et avec la même plaque d’immatriculation, et au final, nous avons eu le même avertissement.

Nous sommes repartis vers le Sud le long de la côte Est, pour atteindre premièrement Tully, étape incontournable de notre périple que nous ne voulions rater pour rien au monde. En effet, Tully est la ville d’Australie où il pleut le plus. Le record fut de près de 8m de pluie en une seule année. Ainsi, la ville se devait de se mettre à l’honneur, de représenter la dignité d’être la ville la plus pluvieuse et à l’entrée de la ville trône une gigantesque ….botte. Une botte de 8m avec une grenouille qui y grimpe. L’attraction a atteint le top de notre top des attractions les plus ringardes. Mais ne vous inquiétez pas, ils sont très forts dans le Queensland, ils aiment beaucoup les grosses statues inutiles. Quelques kilomètres plus tard, alors que nous voyagions gaiement, nous avons eu le droit à une mangue géante, de 8m de haut également. On arrête pas le progrès !

Nous sommes passés devant Lucinda, ville, qui porte le nom d’une des filles de Tony, et que nous nous devions de mettre à l’honneur sur kikooboo. Lucinda, this one is for you !

Puis notre chemin est passé par les Wallamans Falls, enfin, après un détour de 100kms, mais bon, maintenant, 100kms, c’est plus rien pour nous, après Darwin Cairns en  trois jours.  Mais, pour parler sans jeu,  le détour en valait la chandelle, car la cascade de Wallaman mesure tout de même 301 mètres selon le guide local, 280 mètres pour notre guide australien français, et 268 mètres sur place ! Mais dans tous les cas, on est d’accord sur une chose : elles sont hautes, plus de 5 fois plus hautes que les chutes du Niagara ! Tellement hautes que l’eau semble ne même pas toucher le bassin en bas, mais se diffuser dans l’air. Malheureusement, nous n’avons pas pu sauter d’en haut pour prendre un  bain, l’eau était trop froide.

Nous sommes arrivés le lendemain à Airlie Beach. Airlie Beach ne vous dit rien ? c’est normal, c’est une ville de 300 habitants perdu sur la côte Est. Cependant, Airlie Beach est extrêmement connue puisqu’il s’agit de la porte des Whitsundays,(prononcez : Ouit’sundaïze), archipel de 74 îles tropicales où se trouve la Whitehaven Beach (prononcez : Ouaïtaven), une des 10 plus belles plages du monde.

Nous avons passé notre première après-midi à déguster une bonne pizza bien méritée, et à faire la sieste au bord du lagon artificiel intérieure sous l’ombre des palmiers. Puis après une petite bière, au dodo, puisque nous nous sommes levés à 7h le lendemain pour l’exploration des Whitsundays.

Nous avons ainsi pris notre quatrième bateau du périple le Voyager, après les requins baleines, la barrière de corail et le bac de Cap Tribulation pour ce qui s’annonçait une nouvelle journée mémorable ! Seul bémol : la pluie. Et oui, la pluie a fait son apparition dans notre voyage. Au fur et à mesure que nous redescendons vers le Sud, il fait de plus en plus froid, et ici, c’est l’hiver. Enfin, quand on dit froid, on vit quand même en maillot de bain en hiver ;) .

Nous avons fait un premier stop à Hook Island, et après une marche éprouvante dans la jungle tropicale, pour laquelle le commandant nous a fortement recommandé de mettre de bonnes chaussures de marche, de l’eau, et une barre céréalière, qui a duré en tout et pour tout 5 minutes, nous avons enfilés nos combinaisons spatiales anti-méduses mortelles (mais oui, elles sont gentilles, ne vous inquiétez pas !) et avons pu exercer nos talents de snorkeleurs expérimentés que nous sommes maintenant, dans des récifs biens jolis même si cela ne valait pas la barrière de corail. Cependant, niveau poissons, nous avons vu un premier de 3 centimètres au bout de 2 minutes suivi de centaines de toutes les couleurs qui tournaient de partout autour de nous dans tous les sens, tellement qu’on se sentait piégés, enfermés par les poissons. On a rapidement compris pourquoi quand en sortant la tête de l’eau, on a vu qu’un gars sur son bateau jetait des miettes de pain juste au dessus de nos têtes…

Après s’être séchés, nous avons fait la marche dans le sens inverse sous la pluie, (c’était bien la peine de se sécher), et avons vite embarqué dans un semi-submersible. Le principe de l’attraction : entassez vous à 40 dans un bateau de 3 mètres cubes qui a des vitres au fond pour explorer les fonds marins. Cependant, les vitres sont toutes vertes, donc le corail est unicolore, et quand le bateau avance, ça forme des remous, et tu vois plus rien, sachant que deux minutes, on voyait beaucoup mieux quand on snorkelait !

Puis nous sommes remontés à bord du Voyager, pour déguster un buffet froid bien riche en charcuteries, pendant que nous faisions cap vers l’Île principale des Whitsundays, là où se trouve la WhiteHaven Beach. Le temps s’étant amélioré, nous avons eu droit à quelques éclaircies pour prendre de jolies photos sur la plage, puis nous sommes repartis vers une autre île : celle de DayDream Island : un resort complet dans le genre du ClubMed qui occupe toute une île, qui mesure 2km sur 1 à peu près. Nous avons pu y observer de gigantesques raies, des gros requins, et de beaux coraux dans un lagon artificiel, ainsi qu’un cinéma de plein air, un mini-golf sur le thème de… accrochez vous bien… l’Australie !, mais surtout un jeu d’échec géant où Kevin a pu jouir d’une éclatante victoire sur Val (il avait le soleil dans la tête !).

Nous sommes enfin passés devant Hamilton Island, l’île la plus développé qui comprend par exemple une piste d’aérodrome, des villas qui valent des chiffres avec beaucoup beaucoup de zéros, ou encore un resort, ou la nuit vaut 6000 dollars. Nous sommes rentrés sur un fond de soleil déclinant, dans un ciel sans nuages (bien sûr, au moment où on rentre !), à temps pour regarder le State of Origin.

Mais qu’est-ce que le State of Origin. Les Australiens ne sont pas très portés sur le football, cependant, le footy, le cricket et le rugby, c’est leur vie. Il s’agit ainsi d’un match de rugby à 13, qui oppose les équipes du Queensland et du New South Wales, état de Sydney, en trois tours. Tony nous avait appelés la veille pour nous dire : « surtout, surtout, si vous sortez en pub demain soir, ne portez pas de bleu, ou envoyez une carte postale à vos parents avant ! », le bleu étant la couleur du New South Wales.

Ainsi le Queensland a gagné le premier des trois premiers matchs, et semble bien parti, étant donné sa supériorité, à gagner pour la 6ème fois d’affilée le State of Origin.

C’est tout pour le moment, on vous embrasse !

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par maman de val
le 03/06/2010 à 21:52:43
CA SUFFIT !!!! J'EN AI ASSEZ DE TOUS CES ENDROITS DE REVE, CES PLAGES MAGNIFIQUES, CES PHOTOS PLUS BELLES QUE DES CARTES POSTALES, ET VOUS EN TRAIN DE PROFITER DE TOUT CELA.
PENSEZ QU'EN FRANCE VOS PARENTS SE LEVENT CHAQUE MATIN POUR ALLER TRAVAILLER, DANS UNE COTE D'AZUR SURPEUPLEE, AU BORD D'UNE MER POLLUEE ET BORDEE DE PLAGES DE GALETS, D'IMMEUBLES ET DE BITHUME.
MAIS NON, JE PLAISANTE; SURTOUT CONTINUEZ A NOUS FAIRE PARTAGER TOUS CES MOMENTS.
MILLE BAISERS

PS : ALLEZ LES GARCONS, VOUS POUVEZ RESSORTIR VOS TSHIRT BLEUS, LE MONDIAL APPROCHE (J-8).

Par cath
le 04/06/2010 à 11:03:47
ha oui je suis d'accord ! nous on vous envie mais surtout continuez de profiter et de nous faire partager !

Laisser un commentaire

Note: 4,9/5 - 151 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)