Oh Tony !

l
11/11/2009 - Pays : Australie - Imprimer ce message Syndication :

Coucou tout le monde, nous revoilà pour cette nouvelle comptine, de retour au pays des kangourous !

Nous espérons que vous avez apprécié le dernier article, et si c’est le cas, vous allez être ébloui par celui à venir.

On vous explique. Après avoir fait nos valises, nous avons pris une navette pour l’aéroport d’Auckland à 21h même si notre avion ne décollait pas avant 7h du matin le lendemain comme ca nous n’avions pas à payer la dernière nuit de backpacker.

Après cette nuit sans dormir à l’aéroport, les 3h30 de vol nous ont paru durer une minute. Et nous y voilà, Sydney ! La plus connue des villes australiennes. Nous arrivons à 8h30 heure locale et décidons de rester à l’aéroport (oui, on aime les aéroports, et alors, les aéroports c’est cool, ca a même permis à Tom Hanks de sortir avec Catherine Zeta-Jones dans « Le Terminal » !) pour chercher un backpacker où dormir ainsi que des annonces de travail pour trouver au plus vite un boulot.

Puis au fur et à mesure des recherches, Val se rappelle, dans un éclair de génie (ca arrive pas si souvent que ca profitons-en), que son oncle lui a dit qu’il avait à Sydney un vieil ami, comme de la famille, qui serait ravi de nous accueillir si on lui en faisait la demande. Nous, dans un élan de bonté, toujours prêt à faire plaisir aux gens, on s’est dit, on va appeler Tony (c’est son nom) comme ca il sera content. Et donc voici Val parlant au téléphone à un mec qu’il n’a jamais entendu de sa vie pour lui expliquer qu’il est le neveu d’Olivier, son vieux pote d’Australie.

Et bien Olivier n’avait pas menti, Tony a directement pris les devants, en nous demandant si on était à l’aéroport, ce à quoi nous avons répondu oui, et là il nous fait « ok, j’arrive dans 10 min ! ». On n’en croyait pas nos oreilles mais le Karma était encore une fois de plus avec nous. On a donc rencontré Tony pour la première fois hier soir, qui a plus que super méga supra gentiment accepté de nous héberger chez lui le temps qu’on trouve un travail. On fait connaissance avec lui, super sympa, et avant même de rentrer à sa maison, premier arrêt vital, acheter un pack de bière pour nous 3 et du vin rouge pour madame nous dit-il (vous comprenez qu’après ca on pouvait que l’apprécier encore plus). On arrive donc un peu gêné, sur la pointe des pieds, mais Tony ainsi que toute sa famille nous ont mis vraiment à l’aise (il a une femme Julia, 1 fils de 15 ans Nicholas, et 2 filles de 13 et 7 ans Mia et Lucinda, et une petite chienne, Rosie). On rentre donc dans la maison et là on voit une chambre tout prête rien que pour nous, la maison est magnifique avec du parquet dans le salon, une salle-de-bain spacieuse, une cuisine chaleureuse et un petit coin extérieur à l’arrière de la maison : on ne pouvait pas s’empêcher de sourire tellement on était émerveillés, et c’était que le début. A peine posées nos valises dans le couloir de l’entrée, Julia nous demande si on a mangé, on lui répond que non mais qu’on peut aller faire des courses si besoin est.

Et là, on arrive à l’endroit dehors derrière la maison, et nos yeux ont vu le paradis. Julia avait cuisiné un repas mais, comment dire ca, pantagruélique serait dérisoire comparé à l’abondance et la qualité de la nourriture présente. Un dîner si magique que même Peter Pan ferait pitié à côté !

Sur la table se trouvait des petits poivrons à l’huile d’olive pour commencer, avec une bière chacun offert par Tony (l’apéro version Australienne). Puis en plat principal, de la viande, mais une viande avec un fumé légèrement braisé, un assortiment de merguez, de steaks tout frais du boucher du coin, et de côtelettes d’agneaux, oui des côtelettes d’agneaux ! A début on se rappelait même plus comment ca s’appelait tellement on n’imaginait pas en voir ni en manger pendant 1 an ! Pour accompagner tout ca, des pommes de terre cuites au four et du maïs tout chaud, miam miam ! Le parfait complément, la cerise sur le gâteau fut Tony nous amenant un petit pot de moutarde de Dijon ! Le paradis on vous dit… On avait l’impression d’avoir gagner un Trophée de confort comme dans Koh Lanta. Mais nos surprises ne se sont pas arrêtées là quand Julia a amené le dessert : de la mangue et de la pastèque ! Oh my god ! Etant à chacun un de nos fruits préférés (la mangue pour Val, la pastèque pour Kev), on avait les larmes aux yeux, c’était la crème chantilly sur la cerise qui était déjà sur le gâteau. On avait des crampes aux muscles de la mâchoire tellement on pouvait s’empêcher d’avoir un sourire gigantesque sur notre visage depuis qu’on était chez eux.

On est donc allé se coucher le ventre plus que plein et l’esprit plus que léger, remerciant plus que mille fois par la parole et par la pensée Tony et toute sa famille.

Le matin qui suivit, on se réveillait dans des draps douillets, sur un vrai lit où tu ne sens pas les ressorts sous toi et où le matelas fait plus de 4 cm d’épaisseur, quelle joie ! S’étant levé un peu tard, les enfants étaient déjà à l’école, Tony déjà à son boulot et Julia n’était pas là, on s’est dit qu’elle avait du aller faire les courses. On se dit donc qu’on va l’attendre pour déjeuner mais en arrivant dans la cuisine, on voit sur la table une boîte en carton dans un sachet avec écrit « Kévin & Val Breakfast ».

Les crampes machoirales du soir précèdent sont revenues instantanément quand on a vu ce qu’il y avait devant nos pupilles émerveillées : deux pains au chocolat, deux croissants, deux chaussons aux amandes et trois petites brioches au sucre fourrées à la framboise. Oh my god ! On n’en croyait pas nos papilles mais Julia est vraiment incroyable. On est même un peu gêné de tout ça car ils sont tellement accueillants et après le meilleur dîner de notre voyage on a fait le meilleur petit déjeuner, tout ca en même pas 24 heures !

Vous avez donc les dernières nouvelles toutes fraîches ! Cet après midi va être consacré à la recherche d’un boulot.

La vie est belle ! On pense à vous !



Etapes :
Rockdale
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par mamanke
le 11/11/2009 à 13:45:32
La suite est encore meilleure puisque je suis rassurée sur vos conditions de vie. N'hésitez pas à remercier vos hôtes et dites leur que votre famille est très reconnaissante et espère leur rendre la pareille un jour prochain. Rien ne vous empêche, non plus, de ranger votre chambre et aider aux tâches ménagères (surtout quand on s'appelle Victoria Val...). Bonne chance pour le boulot et n'abusez pas des bonnes choses.
Bisous et plein d'amour.
Par Romain
le 11/11/2009 à 20:33:26
Ca donne faim tout ca !
Postez plus souvent quand meme les mecs !
Bisous !!!!!!
Par soeurval
le 11/11/2009 à 21:03:17
extraordinaire! moi je dirais merci tonton !
g l'impression que ce voyage pour vous est une chance mais aussi de nombreux manques, je me trompe???? venez a la maison je vous fais un bon repas !!! lol, a moitie!
profitez bien et trouvez vite du boulot !!!
val fais leur un bon repas français pour les remercier... remarque prend d cours de cuisine avant!!
je t'm, miss you so much
Par maman de val
le 11/11/2009 à 22:29:55
val, laurent et olivier m'avaient souvent parlé de tony comme d'un véritable frère...à l'autre bout du monde. je viens d'appeler lolo qui a vécu lui aussi plusieurs mois chez tony en 1989 et l'a revu il y a peu en France. Il n'est même pas surpris de l'accueil extraordinaire que vous avez reçu : c'est du 100% tony, un australien avec le coeur d'un italien. alors message pour tony et toute sa famille : merciiiiiiii de s'occuper si bien de mon fils.
Une maman qui trouve (parfois) que tu est un peu trop loin. bisous plein d'amour
Par lô
le 14/11/2009 à 19:06:05
Et bien salut a vous comme je te l'ai dis val cet acceuil est comme a été le notre d'ailleurs c'est ce que jila m'a dis
et bien un petit message to the ausie friend
Good day mate
So you both have the second generation at home!! And you gave them such a good welcome
wisch it could be me !!And don't tell me to come to visit you straight away. I already told you that you were sor far mate.
Anyway it's so nice to have some fresh news
from you . So i took the phone and i had jila but you were working aren't you ? hard life or what !! this is the price to pay to have a big house and all the rest!!!! Surfing life is so far away now . Ha ha ha!!
I give you a call tomorow and be carefull not to give too munch to those frogs because they like comfort and they are abble to stay for years if they found enought pussies around you know they are french mate!!!
Kisses to all of you

Laisser un commentaire

Note: 4,9/5 - 151 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)